L’allaitement maternel

La réussite d’un allaitement maternel nécessite un certain nombre de conditions ainsi qu’un climat de confiance et de sérénité.

  • C’est avant tout une décision faite en couple afin que chacun puisse trouver sa place dans la triade bébé / parents. La tétée est un moment privilégiée pour la maman mais le papa ne doit en aucun cas se sentir mis à l’écart ; il existe une multitude d’autres choses auxquelles il peut participer pour s’occuper du bébé.


Quelques préparatifs avant l’arrivée du bébé

Comparativement à l’allaitement au biberon, l’allaitement maternel au sein nécessite peu de matériel. Concrètement, seule la maman est indispensable, ce qui rend l’acte d’allaiter bien pratique.

Cependant, la mise en place de l’allaitement au sein peut faire appel à un minimum d’accessoires qui vous seront nécessaires durant le 1er, voir 2ème mois d’allaitement (tire lait, coussin …).

Matériels et accessoires à prévoir :

Coussin d’allaitement (optionnel)

- Soutiens gorges d’allaitement (1à 2 tailles au dessus)

- Coussinets d’allaitement (Durant les premières semaines d’allaitement de bébé, votre organisme va produire du lait sans pour autant être capable de réguler cette production.

Il lui faudra un peu de temps pour s’adapter correctement au besoin de votre enfant. Ainsi, dans un premier temps, il pourra y avoir un écoulement de lait entre les deux tétées du à un excédant de production de lait.

Les coussinets d’allaitement vous permettront d’éviter de mouiller de lait votre chemisier ou tee short.

Il est important de les changer régulièrement afin d‘éviter que votre téton reste dans un milieu humide, favorable aux crevasses.

- Pas besoin de bouts de sein en silicone.

- Lansinoh® ou autre crème protectrice pour les bouts de seins


Conseils pour bien préparer ses seins :

- Masser régulièrement votre aréole et téton d’une crème grasse ou d’une huile afin de les hydrater et de les assouplir.

- Utiliser un savon surgras afin d’éviter d’assécher votre mamelon.

La mise au sein précoce.

Elle a leu si possible dans  les 2 premières heures qui suivent l’accouchement. Si l’enfant n’a pas envie ne pas le forcer, s’il est fatigué attendre qu’il se réveille.

Ne tirer de l’attitude du bébé lors de sa première mise au sein aucune conclusion concernant les suites de l’allaitement, sa capacité à téter et la quantité de lait !

La bonne position

Lors de l’allaitement au sein, vous devez vous installer avec votre bébé correctement de façon à vous détendre et vous sentir à l’aise.

N’oubliez pas qu’en adoptant une bonne position lors de l’allaitement, vous favoriserez votre montée de lait et permettrez à votre bébé une succion efficace.


→ La position de bébé lors de l’allaitement au sein

C’est l’ensemble de son corps que vous devez orienter vers votre sein et non que sa tête. Tête, épaule, hanche doivent être alignées.
Son ventre vient se plaquer contre votre ventre (sauf pour la position d’allaitement dite en ballon de rugby).

  • Au contact du sein, sa bouche doit happer votre téton mais aussi tout ou une partie de votre aréole. S’il suce uniquement le mamelon, cela favorise l’apparition de crevasses.
  • Lors de l’allaitement, le menton de bébé est plaqué contre le sein, sa tête légèrement en arrière et le nez dégagé.

→ La positon assise lors de l’allaitement au sein avec bébé

  • Votre dos est droit, non voûté et soutenu dans le creux de vos reins par un petit oreiller.
  • Vos jambes sont fléchies et relevées à l’aide d’un marche pied (ou de la «boîte rose » qui vous a été offerte) : vos genoux doivent être à hauteur de votre bassin.
  • Sous votre coude qui porte bébé pendant l’allaitement, placez un oreiller ou polochon afin de soulager votre bras.

Vous pouvez installer bébé de deux façons différentes lors de l’allaitement au sein

  • En position de berceuse:
    Bébé repose sur votre avant bras, près de votre ventre.
    Sa tête est soutenue par le creux de votre coude et ses fesses reposent dans votre main
  • La position d’allaitement dite en ballon de rugby:
    Bébé repose sur votre avant bras, près de votre hanche.
    Sa tête est soutenue par votre main.

→ La position allongée lors de l’allaitement au sein avec bébé

  • Allongez-vous sur le côté, jambes repliées.
  • Placez un oreiller sous votre tête et derrière votre dos
  • Installez le bébé latéralement, en face de vous.
    Cette position vous permettra de bien vous reposer si vous êtes fatiguée ou césarisée.


La durée et la fréquence des tétées

L’allaitement au sein de votre bébé de jour comme de nuit demande d’assurer une production de lait suffisante de façon à répondre aux besoins alimentaires de votre enfant.

La fréquence et durée d’allaitement au sein est variable selon chaque bébé. Ses besoins pourront changer avec sa croissance.

  • La fréquence des tétées peut être de huit à douze prises sur une période de 24 heures durant les premiers mois de l’allaitement. Pour la mise en route, donner le sein quand le bébé réclame, est le meilleur moyen de régulariser la montée laiteuse et de prévenir les engorgements. Mais savoir agir avec subtilité ! (un bébé qui n’est apaisé que momentanément lorsqu’il est au sein peut avoir un autre besoin !)
  • Il est préférable de donner les deux seins à chaque tétée (5 à 10 min pour chaque sein), la succion favorisant la montée de lait. Vider un sein puis donner un peu de l’autre su besoin mais veiller à commencer par celui qui n’a pas été vidé complètement lors de la tétée suivante.
  • Quand la lactation est établie, après l’effort initial pour faire monter le lait, celui-ci sort en jet puis s’écoule tout seul, le bébé est donc vite rassasié.
  • La durée d’allaitement peut varier de 20 minutes à 1/2 heure.
  • Il n’est pas nécessaire de réveiller un bébé pour le faire boire (bébé à terme et de poids correct !!)

Vers l’âge de 3 semaines, 6 semaines, 3 mois et 6 mois, votre enfant augmentera ses besoins en lait en vous réclamant d’avantage le sein, il fait ce qu’on appelle des poussées de croissance. L’heure d’allaitement et la durée d’allaitement au sein peuvent alors se modifier.

Les quantités

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter et de peser l’enfant avant et après chaque tétée, les besoins sont différents en fonction du poids de l’enfant, mais la production de lait se règle sur la consommation du bébé. La sécrétion lactée sera d’autant plus importante que les mises au sein sont fréquentes et que l’enfant boit bien !

En cas de montée de lait lente, il est important :

X de mettre l’enfant au sein le plus souvent possible.

X de vider soigneusement les seins après chaque tétée

X de boire beaucoup et de se reposer

X d’éviter de donner des biberons tant que l’allaitement n’est pas bien démarré (sauf avis médical) ou de donner un biberon toujours après le sein.

Une baisse de la quantité de lait peut se produire secondairement, à la suite d’une émotion, d’une fatigue soudaine, d’une baisse de moral et souvent au moment du retour à la maison. L’allaitement redémarre de lui-même.

Les signes d’un allaitement efficace

·  Vous observez un mouvement de la mâchoire de votre bébé et l’entendez déglutir.

·  Après la tétée, votre enfant est calme, paisible et réclame le sein que quelques heures plus tard.

·  Votre bébé mouille six couches ou plus chaque jour. Ses selles sont fréquentes.

·  La courbe de poids de votre enfant doit augmenter. Il doit prendre entre 140 et 250 gr. par semaine. Connaître le poids de bébé une fois par semaine en allant à la PMI de votre quartier, vous assurera de sa bonne prise de poids.

Les soins des mamelons.

Bien prendre soin de vos seins durant l’allaitement consiste à appliquer quelques conseils qui vous prendront peu de temps :

* Nettoyez vos seins de préférence avec un savon surgras une fois par jour.

* Evitez savon, parfum et déodorant trop parfumés ; utiliser le même gel douche

* Evitez toute macération et changez régulièrement vos coussinets d’allaitement.

* Limitez l’utilisation de coque d’allaitement, source de compression et de crevasses.

* Portez un soutien gorge adapté et confortable.

* Installez correctement bébé au sein afin d’éviter tout souci (crevasses, engorgements).

* A la fin de la tétée, massez votre bout de sein avec votre lait, riche en matière grasse et donc nourrissant pour votre peau.

* Agissez rapidement dès l’apparition de désagréments (engorgements, crevasses).

  • Modifié le janvier 12, 2011